Soleilhos

Retour

Soleilhos

Figeac
Soleilhos

Donnez votre avis

Description

A- | A+

Les soleilhos figeacois adoptent des formes architecturales très variées : en pierre ou en bois, décorés ou au contraire très sobres. On en trouve sur les maisons de Figeac du Moyen Âge au 19e s., dans les demeures de la bourgeoisie comme les maisons modestes.

D’une maison à une autre, la fonction du soleilho pouvait changer, même si l’usage commun était celui d’un grenier. Lieu de stockage de matériel ou de denrées alimentaires, les soleihos pouvaient, dans les quartiers de tanneurs, servir au séchage des peaux.

Aujourd’hui, beaucoup de soleilhos sont aménagés pour devenir des pièces de vie confortables offrant de beaux points de vue sur la cité.

Des nombreuses maisons de Figeac ont leur dernier étage ouvert sur la rue. Ce sont les soleilhos : des greniers ouverts dont le nom provient du mot « soleil ». Assez spécifiques à Figeac, on trouve néanmoins des aménagements équivalents à Cahors et dans d’autres villes du Sud-Ouest, comme les « mirandes » à Toulouse.

Photos (1)

Retour

Donnez votre avis

Retour

J'aimerais recevoir les informations de :

Donnez votre avis

Retour

Réglages

Retour

Réglages

Retour
Me localiser